Immigration : chouchouter ses rêves en français

with Pas de commentaire

 

immigrer atelier visioptimiste bibliotheque saphir optimiste vision board immigration
 »Les rêves de maman sous le regard attentif de bébé », atelier réalisé à la bibliothèque du boisé

Immigrer par choix (ou non) est très souvent associé au rêve d’une vie meilleure. Pourtant les impératifs du quotidien nous font vite oublier ce qui fait battre notre cœur. En effet la priorité est donnée à nos besoins essentiels, s’alimenter, se loger, travailler… Ce qui implique aussi pour certains immigrants, de bien comprendre le français et le parlé québécois. Autant de défis qui nous font vite oublier nos rêves, favorisant parfois nostalgie et frustrations.

Ayant expérimenté ces défis comme immigrant il y a plusieurs années, je suis ravi d’animer plusieurs ateliers de francisation. Ces derniers portent sur la thématique  «C’est quoi tes rêves» en bibliothèque  ou dans les organismes de nouveaux arrivants.

Des mots et des images pour exprimer ses rêves
Lors des activités j’invite les immigrants à s’exprimer en mots mais aussi avec des images qu’ils collent sur un support, formant ainsi un visioptimiste autrement dit une sorte de poster de leurs aspirations. Pour certain il s’agit de faire un nouveau métier pour d’autres de voyager, de rencontrer de nouveaux amis. Les photos deviennent des prétextes, autant pour parler d’eux que de pratiquer la langue de la «belle province». Dans certains cas le focus est mis sur le dialogue et le vocabulaire et dans d’autres l’activité avec les images devient l’axe central de l’atelier. Je suis touché de constater avec quelle ferveur ces nouveaux arrivants sont soucieux de pouvoir bien parler notre langue.

atelier visioptimiste journee de la femme centre communautaire centre claire franck billaud saphir optimiste
Participante à un atelier visioptimiste (vision board) lors de la journée de la femme au centre culturel Claire

Opportunités montréalaises pour pratiquer le français
L’accent est mis également sur les stratégies qui permettent de rencontrer du monde et de pratiquer le français en dépensant pas ou peu d’argent. Les Meetup de conversation sont un bon moyen pour cela. Il existe bon nombre d’organismes qui proposent des activités de francisation et de façon plus large des activités pour les familles. Entre autres informations j’évoque le système d’échange de services des Accorderies qui constitue de bonnes occasions de pratiquer le français. Enfin j’insiste sur les bienfaits du bénévolat en rapport avec les compétences ou aspirations des nouveaux arrivants. L’avantage du bénévolat est qu’il permet d’avoir une expérience reconnue sur le plan professionnel, c’est une des particularités du Québec. Cette possibilité permet d’avoir cette fameuse expérience professionnelle québécoise qui constitue le ‘’Saint Graal’’ du nouveau arrivant.

francisation saphir bibliotheque du boise immigration saphir optimiste Franck Billaud
Participant-e-s lors d’un atelier de francisation  »C’est quoi tes rêves ? »

La particularité de ces activités que j’anime est d’utiliser les images et le sujet des rêves. Ces derniers  sont malheureusement totalement mis de coté dans toutes les sphères de la société. En effet quand vous a-t-on demandé à l’école ou en entreprise ce qui vous fait rêver ? Ayant vécu les hauts et les bas de l’immigration avec des envies parfois de tout envoyer balader il me semble essentiel de partager ce qui m’a aidé à traverser bon nombre de zones de turbulences et d’encourager toute personne immigrante à vivre ses rêves.

Si vous êtes intéréssé-e à ce que je réalise un atelier de francisation visioptimiste contactez moi

Répondre