La magie du CASE

with Pas de commentaire
case-photo-musique-sarah-de-flore-saphir-optimiste-franck-billaud-hubert-mansion-arts-scene
Vitrine du CASE : Sarah du groupe musical De Flore

Cela vous est il arrivé d’être fortement marqué par un prof ? Le genre de personne qui vous bouscule dans vos croyances, mais qui vous ouvre également des perspectives insoupçonnées. Et bien, c’est exactement ce qui m’est arrivé en suivant une formation au CASE (Carrefours des Arts de la Scène et de l’Entrepreneuriat). Ce programme est destiné aux artistes et aux entrepreneurs culturels, désirant développer leurs habiletés marketing et entrepreneuriales. Autrement dit permettre aux personnes qui suivent la formation d’être outillés pour vivre de leur talent ! Et puis cerise sur le…. Brownie au chocolat : cette formation est gratuite !

Entrevue sur le CASE paru dans Baron Mag

Une formation unique en son genre

À l’occasion du lancement d’une nouvelle cohorte, je vous partage une entrevue du Saphir optimiste faite par le magazine Baron Mag dans laquelle je me suis exprimé sur le CASE. Cette formation est selon moi, atypique, unique en son genre, et même d’avant-garde, autant dans son contenu que dans l’approche pédagogique… À l’image du formateur qui n’est nul autre que Hubert Mansion, écrivain, conférencier au parcours de vie inspirant. En effet, il a été avocat pour des grosses pointures du showbiz et aussi le co-auteur d’un très gros hit dans la Francophonie à la fin des années 80. Autrement dit, c’est une chance exceptionnelle de pouvoir bénéficier de l’expérience de ce grand monsieur. J’ai aussi apprécié l’apport de Robert Coté (comédien et cofondateur du Carré-théatre), dont les cours étaient d’avantage axé sur la présence scénique, ce qui complétait ainsi l’enseignement de Hubert Mansion.

case-photo- artistes-slam-saphir-optimiste-franck-billaud-hubert-mansion-arts-scene-photoptimiste
Vitrine du CASE: Harmony Devi
case-photo-Nine-petsilas-artistes-arts-scene-nine petsilas-rouge-saphir-optimiste-franck-billaud-hubert-mansion
Vitrine du CASE: Nine Petsilas

Expérience transformatrice

Parmi les nombreuses spécificités de cette formation, il y a celle d’inviter fortement à l’introspection personnelle et professionnelle. Autrement dit, elle vous permet de valider si vous êtes bien en accord entre qui vous êtes et ce que vous proposez. Mais aussi et surtout, comment vous êtes perçu par les autres… D’ailleurs, cela ne va pas sans remise en cause parfois douloureuses, mais au combien salutaire. Cet aspect est suffisamment rare en formation professionnelle pour être souligné. Autrement dit on tombe les masques et on se retrousse les manches, pour au final, nous encourager à faire apparaître notre plus belle version. Il y a comme un procédé alchimique qui s’opère, on peut vraiment parler d’expérience transformatrice.

case-photo-artiste-peinture-sculpture-morelia-flores-saphir-optimiste-franck-billaud-hubert-mansion-arts-sceneB
Vitrine du CASE: Morelia Flores

Les mythes en prennent un coup

Bien d’autres aspects sont évoqués en cours. Citons parmi les thèmes abordés, le déboulonnement de nombreux mythes, par exemple sur le succès, du genre la star qui s’est faite toute seule… En passant par notre relation avec l’argent (Dieu sait à quel point l’argent est problématique pour les artistes). Il est aussi grandement abordé l’organisation du temps, la gestion de son réseau avec des propositions d’outils appropriés et mises en application inédites.

case-photo- musique-mathieu-de-flore-saphir-optimiste-franck-billaud-hubert-mansion-guitare-photoptimiste
Vitrine du CASE: Mathieu du groupe musical De Flore

Un des plus beaux cadeaux de cette formation, c’est aussi les rencontres ! Des liens d’amitié se créent tout comme l’opportunité de coopérer avec d’autres artistes ou entrepreneurs. Pour toutes ces raisons, je ne peux qu’encourager à suivre cette formation aussi atypique que fortement utile. Cependant, le gros du travail nous revient… Avec tous les inconforts qui vont avec. Enfin il reste à l’oiseau de voler de ses propres ailes, un moment tant attendu et pourtant tout aussi redouté que salutaire.

Pour en savoir plus sur le CASE, c’est ICI

Répondre