#Mtllaplusheureuse: le cri de joie au Mont-Royal

with Pas de commentaire

cridejoie-mtllaplusheureuse-saphiroptimiste-foule-joie-montroyal-belvedere-franckbillaud

Imaginez la scène; des citoyens qui se rassemblent pour crier tous ensemble « Montréal est la ville la plus heureuse au monde ! ». Voilà qui n’est pas banal. Et pourtant, ce sont près de 200 personnes qui ont répondu favorablement à l’appel de Mtllaplusheureuse au belvédère du Mont Royal. Tout cela s’est déroulé dans une gaieté contagieuse, lors de ce dernier dimanche d’août, particulièrement ensoleillé.

Pourquoi un tel rassemblement ?
Cet événement du cri de joie clôture le projet de documentaire rassemblant 150 témoignages de personnes qui expliquent pourquoi elles aiment Montréal. “Pourquoi es-tu heureux-se à Montréal ?” c’est la question posée dans des capsules d’une minute aux participants, de toute origine, de tout âge. Leurs témoignages sont drôles, touchants inattendus…. L’initiative a même intégré la plateforme de projets ‘’Je fais Montréal’’ qui est devenue un supporter et partenaire.  Cet événement fait d’autant plus de sens qu’il se réalise lors des festivités du 375 ieme de Montréal et du 150 ieme du Canada.
Le Saphir optimiste est ravi d’être le co-createur de ce projet initié par notre partenaire, la lumineuse Rossana Bruzzone. Depuis 10 mois toutes les énergies sont mises en oeuvre pour préparer ce documentaire en réalisant les capsules vidéos, les photos, et en organisant des événements à différentes étapes.

cridejoie-montreal-mont-royal-belvedere-saphir-optimiste-franck-billaud-rossana-bruzzone

Initiative originale
Des citoyens qui auto-proclament leur ville, comme étant « la plus heureuse au monde » dans un lieu emblématique, autant dire que la démarche à de quoi surprendre.
Étaient présents des personnes de tous âges, de toute origines, plusieurs familles sont venues avec leurs enfants et ce, malgré un horaire de 9h30 pour un dimanche matin. Il y avait même des bicyclettes joliment décorées, aux multiples couleurs de l’initiative « Mon vélo raconte » qui avait fait la veille, une magnifique parade à Montréal Nord à l’occasion du 375 ieme. Lors du rassemblement les participant-es se sont adonnés à cœur joie au yoga du rire. Filmer toutes ces personnes se mettre à rire ensemble tout en restant concentré, c’est déjà en soit une expérience unique à vivre.

Émotions fortes
L’événement était immortalisé en vidéo par le Saphir optimiste et le vidéaste Christian Wirth en charge de gérer le groupe pour les prises de vues faites… par un drone. Ce dernier était mobilisé spécialement pour l’événement et nous a causé de grosses sueurs froides. En effet 72 heures avant nous n’avions pas le OK nécessaire pour faire voler le drone de la part du ministère du transport du Canada, suite à un délai allongé de traitement de dossier. Apres avoir remué ciel et terre, à contacter en direct les députés et relations ministérielles appropriées, nous avons eu l’accord final quasiment 24 heures avant le tournage.
Impossible de compter les déplacements, coups de téléphone et les innombrables courriels faits pour l’occasion. Apres cette surdose de stress nous avons eu une autre surdose mais beaucoup plus agréable, celle de l’adrénaline de réaliser l’événement dans la joie avec un public enthousiaste, joyeux. Mtllaplusheureuse portait à nouveau bien son nom…

cridejoie-velo-bicyclette-monveloraconte-optimisme- couleurs-franckbillaud-saphiroptimiste

pouces-cridejoie-sourire-saphiroptimiste-franckbillaud-belvedere-montroyal-lunettes-montreal

cridejoie-sourire-lunettes-franckbillaud-mtllaplusheureuse-saphiroptimiste-rose-cheveux-gris

Inversion de la pyramide ?
Si on a l’habitude d’avoir chaque année des classements de villes ou encore de pays ou il fait bon vivre. Ce sont souvent des informations venant de la part de médias et d’instituts de sondage commandités par des grands journaux ou des institutions. Autant dire qu’une telle auto proclamation venant des individus, change la façon de faire. Dans la symbolique on peut même dire que la pyramide est en train de s’inverser… Cela rejoint d’autres initiatives de citoyens qui se prennent en mains pour aménager ensemble des espaces, s’entraider, mettre en oeuvre des jardins collectifs. Autrement dit des réalisations faites à l’échelle d’un quartier, d’un village, ne faisant intervenir aucune instance de pouvoir extérieur d’influence (économique, politique, organisationnel…)

Financement original
Un montant de 15200$ a pu être récolté par le biais d’un financement participatif sur la plateforme québécoise la ruche (voir article Mtllaplusheureuse 78% le sprint final). Le montant obtenu a pour objectif de réaliser le montage du documentaire: l’animation des réseaux sociaux. Cela soutien le noyau initial en place composée de Rossana Bruzzone, initiatrice du projet, de Franck Billaud du Saphir optimiste et ses acolytes Christian Wirth qui est en charge du montage du documentaire, ainsi que Denys Brutzelo, concepteur du logo Mtllaplusheureuse. Un équipe de bénévoles conduite par Beliny Bonnard est de la partie, ainsi que des ambassadeurs de bonheur qui ont favorisé la visibilité et encouragé au soutien financier du projet. La campagne de financement participatif s’est déroulée avec succès sur la Ruche et a suscité un bel engouement sur Facebook.

101-pour-cent-mtllaplusheureuse-finacementparticipatif-laruche-sociofinancement

La suite
À venir, deux prochaines étapes et non des moindres. La première est de réaliser le montage du documentaire composé des 150  témoignages avec l’histoire associée à cette aventure. Le documentaire présentera ainsi la démarche de ce projet citoyen unique en son genre. La deuxième concerne la présentation du documentaire qui est prévue pour le 28 septembre à Montréal. Cette présentation concrétisera un travail passionné de 10 mois ou nous avons sillonné Montréal dans quasiment tous ses quartiers pour faire les vidéos et la photo.

mtllaplusheureusse-cridejoie-saphiroptimiste-franckbillaud-batman-superman-lunettes

Rêvons un peu
Et si la démarche de Mtllaplusheureuse pouvait contribuer à faire en sorte que le bonheur des citoyens deviennent une priorité absolue pour les villes ?. Imaginons un instant que tout soit organisé dans ce sens. Voilà qui changerait la donne ! Les services seraient réévalués et mis en œuvre en fonction de ce critère. Pour de bon nous laisserions la barbarie administrative pour faire place au bien être et à la joie dans les relations humaines.  Nous mettrions à la poubelle l’indice économique pour donner priorité au bien être dans l’éducation, la santé, l’écologie, et les facilités de services, autant pour les personnes seules qu’en familles, ou encore à mobilité réduite. Le bonheur comme indice prioritaire, Ce serait une véritable révolution culturelle que  »Montréal la plus heureuse » est peut être en train d’initier… Le rêve ultime que Montréal puisse devenir le Bhoutan d’Amérique du Nord.

Le Facebook de Mtllaplusheureuse

Répondre